•  

Toujours se découvrir de nouvelles passions !

Toujours se découvrir de nouvelles passions !

Pour mon dernier article sur la littératie physique inclusive, j’ai décidé de faire un petit retour sur ma dernière année. Ce qui tombe à point avec mes trente ans et ce qui s’en suit avec le changement de décennie : bilan et nostalgie. Pour vous, j’ai décidé de le faire sur mon parcours sportif en montagnes russes : j’ai eu de grandes émotions et de grandes joies, mais aussi beaucoup de larmes et de déceptions.

De grande sportive durant mon jeune âge, j'ai été inactive une grande partie de mon adolescence, pour recommencer à contrecœur la salle d'entraînement de façon très intermittente à l'âge adulte, et finalement retrouver à la mi-vingtaine la passion pour le sport qui faisait partie de moi dès ma jeunesse.

Les 5 dernières années ont été riches en émotions et en expériences et j'ai notamment appris dans la dernière année à ne pas « mettre tous les œufs dans le même panier » en ce qui concerne le sport. Laissez-moi vous raconter cette dernière année.

Une année pour faire grandir

Dans ma première publication sur la littératie physique inclusive, je vous parlais de mon implication au hockey sur luge en ne sachant pas si j'allais poursuivre l'aventure. Je m'explique : il y a un an, j'ai fait une commotion cérébrale sur la glace. Suite à cela, j'ai dû interrompre ma saison pour quelques mois. La pente à remonter suite à cette inactivité physique me semblait si énorme. Les mois passés loin de la glace avaient aussi creusé un fossé avec mes coéquipières. Et en toute franchise, je ne vivais vraiment pas bien le fait de rester au même niveau, alors que je voyais tout le monde s'améliorer en flèche. Pourtant, j'ai choisi de persévérer malgré les déceptions. Parce que sur la glace, j'oublie tout et je profite de l'instant présent! Parce que je me fais aussi une mission personnelle de participer, puisque d'autres jeunes filles ont un accès plus limité que le mien vers le parasport!  

J'ai aussi réalisé que toute ma vie, on m'avait parlé de sport et d'activité physique en terme de compétition seulement. Clairement, cette fois-ci, je la perdais. L'orgueilleuse que je suis trouvait bien difficile de perdre. Ma réaction était donc de penser que ce sport n'était pas fait pour moi et j'hésitais à reprendre l'action pour une autre saison.

Plutôt que d'abandonner complètement, comme le hockey luge m'avait fait découvrir le plaisir de bouger et que je souhaitais continuer à me développer dans ce sport, j'ai voulu tenter de diversifier mes activités. En 2017, j'ai essayé beaucoup de sports : ski nautique, yoga, ski alpin adapté, planche à pagaie adaptée, basketball en fauteuil roulant, etc. Ils avaient tous en commun ceci : ce sont des sports que j'ai pratiqués pour le plaisir.

Et voilà une grande révélation pour moi.... le but ultime pouvait être de bouger en m'amusant. C'est cliché, mais pour moi, ce serait ça la vraie victoire!

Cet automne, j'ai donc choisi de me relever les manches, de me rasseoir dans ma luge et de viser seulement l'amélioration en s’amusant. Je ne vous dis pas que c'est toujours facile, mais dans les moments où j'ai envie de tout lâcher car je ne suis pas assez bonne à mon goût, je me répète ce mot : PLAISIR! Je pense à tous les fous rires avec mes coéquipières, qui valent plus que 100 buts comptés.

Prochainement, je tenterai de m'intégrer à une équipe de rugby en fauteuil roulant. Lentement, je réintégrai la compétition à ma vie dans un nouveau sport... parce que je réalise que je ne peux pas me tenir loin de celle-ci, malgré les grandes révélations amenées par mon bilan de la trentaine.

De l'importance de la variété

Tous les nouveaux sports que j'ai découverts dans la dernière année m'ont permis une chose : découvrir l'importance du plaisir et de la variété dans la littératie physique. Bien que le hockey luge demeure une passion et que je ne vois pas encore comment une activité pourrait le détrôner, je sais maintenant que ma vie sportive ne s'arrête pas à ma performance dans ce sport. Les options sont quasi-infinies!

La littératie physique, c'est donner à un enfant tous les outils pour être versatile et pratiquer une variété de sports en ayant du plaisir, et ce, pour toute sa vie. Parce qu'à 10, 20, 30, et même 60 ans, nos besoins et intérêts changent. En ayant une bonne base, on est en mesure de bien gérer ce changement et d'essayer de nouvelles activités, quel que soit notre âge!

Je vous souhaite donc de vous découvrir de nouvelles passions actives! Le Palmarès 150 de ParticipACTION est un outil incroyable pour cela. Dépêchez-vous, ça se termine bientôt!