•  
 

Apprendre à être meilleur grâce à l'aventure


Partager

 

Il y a un lien à faire entre l’apprentissage par l’aventure en plein air et la volonté de protection de cette dernière. Ceux qui ne voient pas les espaces verts comme purement utilitaires, mais plutôt qui se sentent un lien d'affiliation avec ces derniers, sont plus portés à promouvoir leur conservation et à vouloir maintenir leur financement.

 

Ceux qui passent des séjours significatifs dans des milieux naturels sont plus portés à vouloir y retourner, et à en prendre soin. À la suite de 10 ans d’expériences au Michigan (É.-U.), les chercheurs ont trouvé que les adolescents et les adultes qui passaient entre neuf et quatorze jours dans une réserve naturelle et qui y apprenaient le repérage, le compas, la cuisine en plein air et la survie se découvraient intérieurement, mais aussi désiraient renouer avec la nature dans l’avenir. Il devient naturel, lorsqu’on passe du temps dans la nature, de désirer changer ses habitudes en privilégiant la réduction, la réutilisation, le recyclage et le compostage, car on voit concrètement ce qu’on sauve.

 

L’enseignement en plein air est infiniment enrichissant, autant sur le plan cognitif qu’affectif, améliorant les habiletés sociales, comportementales, environnementales et les habiletés de loisirs en plein air. Le fait de se retrouver dans un contexte moins familier nous permet de repousser nos limites, et de ressentir un sentiment de réussite lorsqu’on surmonte les obstacles naturels sur notre chemin.

 

Plus la population est amenée à vivre des expériences de qualité en plein air, plus un grand nombre d’entre nous est sensibilisé aux enjeux environnementaux. Les camps de plein air pour les jeunes sont donc un atout à exploiter pour le futur de notre société et la préservation de l’environnement, pour que nous puissions tous en profiter. Alors allons donc faire du camping et des randonnées cette année. Allons profiter de la nature qui nous entoure, et prenons le temps de l’apprécier pour ce qu’elle est, et de la transformer le moins possible.